# Comment un panneau photovoltaĂŻque produit-il de l’Ă©lectricitĂ© ?

L’effet photovoltaĂŻque a Ă©tĂ© dĂ©couvert par Alexandre Edmond Becquerel en 1839. Les cellules photovoltaĂŻques exploitent l’effet photoĂ©lectrique pour produire du courant continu par absorption du rayonnement solaire. Cet effet permet aux cellules de convertir directement l’énergie lumineuse des photons en Ă©lectricitĂ© par le biais d’un matĂ©riau semi-conducteur transportant les charges Ă©lectriques.

Les cellules photovoltaĂŻques sont fabriquĂ©es avec des matĂ©riaux semi-conducteurs principalement produits Ă  partir de silicium. Ces matĂ©riaux Ă©mettent des Ă©lectrons lorsqu’ils sont soumis Ă  l’action de la lumiĂšre. Ceux-ci sont Ă©jectĂ©s du matĂ©riau et ils circulent dans un circuit fermĂ©, produisant ainsi de l’électricitĂ©.

# Qu’elle est la durĂ©e de vie des panneaux ?

Aujourd’hui, la durĂ©e de vie des panneaux est supĂ©rieure Ă  30 ans, la perte est de l’ordre de 0,2-0,3%/an. Au bout de 25 ans, ils produiront au moins 85% de leur capacitĂ© initiale. Cela se nomme : La garantie de puissance linĂ©aire.

# La puissance des panneaux est indiquĂ© en Wc, mais c’est quoi ?

Le Watt-crĂȘte (Wc) est l’unitĂ© de mesure de puissance en photovoltaĂŻque. Elle est mesurĂ©e en laboratoire et indique des caractĂ©ristiques STC (Standard Test Conditions). Ce sont des conditions normalisĂ©es qui ne sont pas tout Ă  fait reprĂ©sentatives de la rĂ©alitĂ© du terrain, mais qui ont le mĂ©rite d’avoir pour chaque fabricant la mĂȘme façon de procĂ©der : Irradiation de 1000W/m2 | TempĂ©rature de cellule Ă  25° | Coefficient AM = 1,5
(AM “Air Mass” correspond Ă  la distance parcourue au travers de l’atmosphĂšre par le rayonnement solaire pour atteindre le sol Ă  la verticale du lieu.)

Seulement le Wc reste une valeur thĂ©orique qui correspond Ă  des conditions d’ensoleillement optimales. L’irradiation est rarement Ă  1000W/m2 (incidence de AM) et le soleil est la plupart du temps dĂ©calĂ© de l’axe des panneaux. La tempĂ©rature des cellules Ă  25° est tout autant utopique. Un panneau lorsqu’il est au soleil chauffe trĂšs vite et sa tempĂ©rature est bien plus Ă©levĂ©e que le standard.
Plus rĂ©aliste, vous pourrez atteindre assez rĂ©guliĂšrement les 80-85% de production des KWc installĂ©s par de belles journĂ©es estivales et qui s’Ă©croule Ă  10% par temps couvert surtout en hiver lorsque le soleil est bas.

# Qu’est-ce que le rendement d’un panneau solaire ?

Le rendement d’un panneau solaire correspond Ă  la quantitĂ© d’énergie restituĂ©e par rapport Ă  la quantitĂ© d’énergie lumineuse qui est entrĂ©e dans le systĂšme exprimĂ© en pourcentage.
Le panneau solaire DUALSUN FLASH 500 mesure 2,38 m2. Son rendement est de 21%, il transforme donc 100% de l’énergie solaire reçu en 21% d’Ă©nergie Ă©lectrique.

Si l’énergie solaire reçue est de 1000 W/m2, le panneau produit : (1000 x 2,38 ) x 21% = 500 Wc

# Quelle différence entre KWc et KWh ?

Le KWc (Kilo Watt crĂȘte) dĂ©signe l’unitĂ© de puissance maximum “crĂȘte” de vos panneaux (1 KWc=1000 Wc)
Le KWh (Kilo Watt heure) dĂ©signe la quantitĂ© d’Ă©nergie. L’unitĂ© de mesure du kWh est utilisĂ©e pour mesurer la consommation ou la production Ă©lectrique. Par exemple 1 KWh reprĂ©sente une consommation de 1000 Watts pendant une heure.

# Quelle puissance photovoltaĂŻque installer par rapport Ă  ma consommation ?

Pour estimer la taille d’une installation photovoltaique en KWc, on se base sur la consommation Ă©lectrique annuelle du foyer qui est mesurĂ©e en KWh. Il est considĂ©rĂ© que la puissance installĂ©e doit correspondre Ă  environ 85% de la consommation annuelle.
Autre mĂ©thode, diviser la consommation annuelle par 1300 et d’arrondir Ă  l’entier infĂ©rieur pour dĂ©terminer la taille de l’installation nĂ©cessaire. En effet, nous constatons rĂ©guliĂšrement qu’une fois l’installation en place les gens sont plus attentif Ă  leur consommation et donc celle-ci est naturellement un peu plus basse. Cela Ă©tant, sachez que le positionnement et l’orientation influx sur la production de l’ordre de 10 Ă  15%.

La production en rĂ©gion toulousaine est d’environ 1360 KWh pour 1 KWc installĂ©.

# Qu’est-ce que la saisonnalitĂ© en production photovoltaĂŻque ?

On considĂšre qu’il y a 3 pĂ©riodes dans la production photovoltaĂŻque, qui sont liĂ©es : Ă  la hauteur du soleil dans le ciel, l’amplitude horaire et la mĂ©tĂ©o. L’Ă©valuation de la performance d’une l’installation sur ces 3 saisons se mesure sur 2 critĂšres qui sont : la Production (La quantitĂ© d’Ă©nergie produite) et ProductivitĂ© (EfficacitĂ© Ă©nergĂ©tique / puissance maximum).

  • 1 – HIVER : Le soleil est bas, l’amplitude horaire faible et la mĂ©tĂ©o souvent nuageuse.
    La production et la productivitĂ© sont trĂšs faibles. Les journĂ©es sont courtes et la production de l’ordre d’environ 5 Ă  10% par temps couvert.
  • 2 – PRINTEMPS/AUTOMNE : Le soleil est Ă  l’inclinaison de votre toiture, l’amplitude horaire est bonne et la mĂ©tĂ©o mitigĂ©e avec de belles journĂ©es ensoleillĂ©es.
    La production et la productivitĂ© sont bonnes. C’est Ă  cette pĂ©riode que vous obtenez les PICs de productivitĂ© liĂ©s Ă  la fraicheur, l’ensoleillement et une inclinaison optimum.
  • 3 – ETE : Le soleil est haut, l’amplitude horaire importante et la mĂ©tĂ©o trĂšs ensoleillĂ©e.
    La production est importante et la productivitĂ© bonne. MalgrĂ© une amplitude d’ensoleillement trĂšs favorable, la chaleur et l’inclinaison abaissent lĂ©gĂšrement la productivitĂ©.
Niveau d’ensoleillement dans l’annĂ©e
1.Hiver | 2.Printemps/Automne | 3.Eté

# L’Ă©nergie produite est-elle consommĂ©e sur place ?

Les Ă©lectrons produits chargĂ©s positivement sont captĂ©s et circulent en circuit fermĂ©. Ils sont actifs et cherchent Ă  rejoindre les Ă©lectrons chargĂ©s nĂ©gativement ( + > – ). Pour leur transport vers nos appareils mĂ©nagers, on utilise des cĂąbles en cuivres qui physiquement offrent une rĂ©sistance proportionnelle Ă  la distance. Donc, l’Ă©lectricitĂ© venant du transformateur EDF venant de plus loin, c’est l’Ă©lectricitĂ© produite sur place par les micro-onduleurs qui sera toujours consommĂ©e prioritairement.

# L’autoconsommation ça marche comment ?

# Comment optimiser la consommation de votre production ?

Pour optimiser votre taux d’autoconsommation et consommer au maximum l’électricitĂ© que vous produisez, il faut changer certaines habitudes de consommation d’électricitĂ©.

  • Programmez le fonctionnement de vos appareils Ă©lectromĂ©nagers (lave-linge, lave-vaisselle, sĂšche-linge…) aux heures les plus ensoleillĂ©es (entre 11h et 15h l’hiver et 10h et 18h l’Ă©tĂ©).
  • Chargez vos appareils Ă©quipĂ©s de batteries (tĂ©lĂ©phone, ordinateur portable…) passez l’aspirateur ou repassez en journĂ©e ensoleillĂ©e.
  • Un cumulus Ă©lectrique peut servir Ă  absorber le surplus de production : Ă©tudiez cette solution !

# A quoi sert le micro onduleur ?

Le microonduleur (MO) joue un rĂŽle de transformateur du courant Ă©lectrique continu en courant Ă©lectrique alternatif, directement utilisable. Lorsque vous installez des panneaux solaires sur le toit de votre maison, ces derniers captent la lumiĂšre produite par le soleil (photon) et la transforme en Ă©nergie Ă©lectrique continue (Ă©lectron). Le MO convertit le courant continu en courant alternatif 230v utilisable par vos appareils Ă©lectriques les plus classiques, comme la machine Ă  laver, le lave-vaisselle, la tĂ©lĂ©vision ou encore votre box Internet, mais aussi des diffĂ©rents systĂšmes de chauffage et d’éclairage.

# Comprendre la puissance d’un micro-onduleur ?

Lorsque l’on regarde la notice d’un micro-onduleur, il y a 2 paramĂštres Ă  identifier :
– La Puissance d’entrĂ©e qui correspond Ă  la puissance Min/Max du panneau photovoltaĂŻque Ă  connecter recommandĂ©.
– La Puissance de sortie qui est la puissance maximum que le micro-onduleur est capable de restituer en courant alternatif.
On considĂšre, que la puissance de sortie des micro-onduleurs doit au minimum ĂȘtre de 80% de la puissance (KWc) des modules installĂ©s.

# Comment sont fixés les panneaux sur le toit ?

Les panneaux sont fixĂ©s sur des rails aluminium et Ă  des crochets de fixation pour tuiles en terre cuite qui s’adaptent Ă  tout type de tuiles mĂ©caniques (rĂ©glage latĂ©ral sur la base et rĂ©glage au crochet). Les crochets sont fixĂ©s sur les fermettes ou chevrons au moyen de deux vis bois 8×100. Ils sont positionnĂ©s dans le coulant de la tuile et l’ensemble ainsi fixĂ© forme une structure rigide testĂ©e et validĂ©e sous toutes conditions climatiques.

# Des travaux sont-ils prĂ©alablement nĂ©cessaires Ă  l’installation ?

Non, seule une connexion au rĂ©seau d’Ă©lectricitĂ© et la prĂ©sence du compteur de Consommation Linky d’ENEDIS est nĂ©cessaire. Ensuite, nous vous ajoutons un petit tableau Ă©lectrique indĂ©pendant Ă  cotĂ© de votre tableau Ă©lectrique gĂ©nĂ©rale actuel permettant l’injection. Par contre, une connexion internet est nĂ©cessaire pour obtenir via le boitier communicant une extension de garantie des micro-onduleurs de 2 Ă  20 ans auprĂšs du constructeur.

# Qui rachĂšte mon surplus de production et qui verse la prime Ă  l’autoconsommation

L’obligation d’achat de votre surplus de production et le versement de la prime a l’autoconsommation est confiĂ© Ă  EDFOA filiale d’EDF. Le montant de la prime et le tarif d’achat du kWh sont dĂ©fini trimestriellement par dĂ©cret par la commission de rĂ©gulation de l’Ă©nergie (CRE).
C’est la date de demande complĂšte de raccordement qui dĂ©termine le trimestre dans lequel est fixĂ© la prime

Vous trouverez le dernier arrĂȘtĂ© des tarifs et primes Ă  l’autoconsommation
dans la rubrique “Autoconsommation avec vente du surplus”
publié par la CRE sur le site Photovoltaique.info

# Comment je deviens “Producteur” pour EDF OA ?

Lorsque SUNPLENA dĂ©clare votre centrale photovoltaĂŻque auprĂšs de ENEDIS, l’acheteur obligĂ© de votre surplus photovoltaĂŻque est EDF OA (Obligation d’Achat).
Consultez ci-dessous le “Guide du producteur photovoltaĂŻque” qui dĂ©taille toutes les Ă©tapes Ă  la mise en place de votre contrat d’achat du surplus (S21).

# Mais qui fait quoi dans l’Ă©lectricitĂ© ?

  • EDF : Producteur d’Ă©nergie / Exploitant (Centrale nuclĂ©aire, barrage hydraulique, Eolien…)
  • RTE : Gestionnaire national haute tension en charge du Transport et rĂ©gulateur de l’Ă©lectricitĂ©
  • ENEDIS : Gestionnaire local basse tension en charge de la distribution et comptabilisation (Linky)
  • EDFOA : Filiale d’EDF qui a l’Obligation d’Achat des productions indĂ©pendantes
  • ENGIE/EDF Commerce/TOTAL ENERGIES/DIRECT ENERGIE… : Les commerçants, fournisseurs de “l’offre Ă©nergie”
  • PRODUCTEUR INDEPENDANT : Enercoop, PIE… et vous !

# Bon Ă  savoir

  • Toutes les installations doivent ĂȘtre dĂ©clarĂ©es au gestionnaire de rĂ©seau (ENEDIS).
  • Pour bĂ©nĂ©ficier de l’obligation d’achat, il faut obligatoirement faire appel Ă  un installateur RGE certifiĂ© par un organisme habilitĂ©.
  • En cas de vente du surplus ou en prĂ©sence d’un compteur Ă©lectromĂ©canique, un compteur Linky doit obligatoirement ĂȘtre installĂ©. C’est le Linky qui comptabilise votre injection pour le rachat.